La mise au lit
(écrit le 7 décembre 2007)

Je te vois en rÍve,
mon petit chéri.
Nimbé de la brume du souvenir.

Ton regard lourd appelle mes bras.
Tu déposes tendrement la tête sur mon épaule
alors que je t'amène à ton berceau.
Petit animal chaud blotti contre moi.

Je t'ensevelis sous les couvertes.
Tu fermes les yeux, tournes la tête
et te recroquevilles lentement.
Je t'observe, silencieux, quelques instants.

Comme tu me manques, mon amour adoré.

Dors bien, au creux de mes souvenirs aimants.
Dors bien, mon ange.
Jamais, jamais je ne t'oublieraiÖ